AS22PLOUGUENAST

25 janvier 2019

Article de presse

FB_IMG_1548654146419

Posté par as22plouguenast à 06:43 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]

24 janvier 2019

Yves Piederrière (à gauche) est bluffé par Benoit Fanouillière qu’il entraîne à l’AS 22.

Qui est Benoit Fanouillère, la grande révélation de la première partie de saison et favori des championnats de Bretagne de cross long, dimanche à Yffiniac ? Le mieux placé pour parler du jeune crossman, champion de Bretagne de cross court et champion des Côtes-d’Armor de cross long, est Yves Piederrière, son entraîneur à l’AS 22.

Si Yves Piederrière ne devait retenir qu’une qualité chez Benoit Fanouillère, elle serait humaine et non sportive. « Il est d’une gentillesse pas possible », assure le coureur de l’AS 22 qui se souvient de sa première rencontre avec ce jeune et longiligne athlète (24 ans, 1,93 m, 70 kg). Elle avait eu en novembre 2016 sur le trail de Plaintel. « Après la course, il est venu me voir en me disant qu’il ne courait que de temps en temps et qu’il ne savait pas comment faire pour progresser ». À l’époque, la discussion en était restée là. « Ça trotte à La Motte », le point de départ Quelques semaines plus tard, la route de Benoit Fanoullière croisait celle d...

Article télégramme

 

Posté par as22plouguenast à 09:08 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]

15 janvier 2019

Benoit Fanouillère (AS 22) a été sacré, ce dimanche, champion des Côtes-d’Armor

Benoit Fanouillere (AS 22) s'est imposé au sprint devant Maël Gouyette (Trégueux - Langueux Athlétisme).

Benoit Fanouillère (AS 22) a été sacré, ce dimanche, champion des Côtes-d’Armor de cross long. Le coureur de l’AS 22, déjà vainqueur au « Bretagne » à Carhaix en décembre, s’est imposé à l’issue d’un mano à mano haletant avec l’espoirs première année Maël Gouyette (Langueux-Trégueux).
© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/cross-country/championnats-des-cotes-d-armor-fanouillere-champion-13-01-2019-12181570.php#2zZoW6xAfKlPk4CM.99

Posté par as22plouguenast à 15:57 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]

23 décembre 2018

cross de la ligue 2018

Benoît Fenouillère, à gauche, et Benoît Campion.

Article

cross court à Carhaix. Une performance qu'il a savouré et qu'il avait du mal à réaliser. Non sans émotion, l'athlète est revenu sur cette course.

 

Posté par as22plouguenast à 18:13 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]

26 mars 2018

L'athléte Jean-Michel Quéré porte drapeau du club

https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/25cefbbce3886ec30d50a0e845d57133-l-athlete-jean-michel-quere-porte-drapeau-du-club.jpg?width=1260&height=712&fill=0&focuspoint=50%2C25&cropresize=1

 

À l'approche du printemps, l'AS22 dresse le bilan de la saison hivernale du club d'athlétisme. Le crossman Jean-Michel Quéré sort d'une saison exceptionnelle.

En cross, lors des départementaux organisés pas l'AS22 à Rostrenen, 26 athlètes ont décroché leur qualification pour les régionaux. « L'idée d'être présent au championnat de France de Plouay trottait déjà dans la tête de certains », souligne les dirigeants du club.

Aux régionaux de Combourg, 25 athlètes ont obtenu le droit de poursuivre l'aventure en se qualifiant pour les interrégionaux de Cohiniac, dont plusieurs au sein des quatre équipes de l'AS22. À l'occasion de cette ultime échéance, neuf athlètes ont décroché le précieux sésame pour participer au national organisé à Plouay. « Jamais la section merdrignacienne n'avait qualifié autant d'athlètes pour ce niveau de compétition. »

7e au championnat de France

Individuellement, Jean-Michel Quéré aura marqué de son sceau cette saison hivernale. Champion départemental, régional, vice-champion interrégional et, surtout, 7e du championnat de France.

« C'était l'objectif de Jean Michel depuis cinq ans : se classer au moins une fois dans les dix premiers d'un France de cross, un pari difficile dans une catégorie (les plus de 40 ans) où les nouveaux venus sont légion tous les ans. Et pas n'importe qui ! Les dix premiers du France de Plouay sont d'anciens internationaux, sauf un. »

Collectivement, il faut noter le beau parcours de l'équipe senior masculine emmenée par son capitaine de route, Yves Piederrière, 3e des régionaux, 2e des interrégionaux, 15e des France. « Une petite déception, l'équipe espérait mieux, mais garde son rang dans la hiérarchie bretonne. »

Les plus jeunes aimeraient imiter leurs aînés qui sont pour eux de très beaux exemples de réussite. Leur assiduité à l'entraînement devrait finir par porter ses fruits. La saison qui vient de s'écouler leur a permis d'engranger beaucoup d'expérience, notamment à l'occasion du France de Plouay.

Des résultats en salle également

En salle, plusieurs athlètes ont foulé les pistes couvertes de Rennes, Mondeville et Val-de-Reuil, avec plusieurs records à la clef notamment sur les haies et au 400 m, avec des chefs de file qui s'affirment comme Victorien Bouchet ou Frédéric Barbé.

Les benjamins et les minimes, tant en cross que sur piste en salle, ont été très présents collectivement. Plusieurs ont été sélectionnés en équipe départementale, notamment en cross ou en équipe de Bretagne.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/merdrignac-22230/l-athlete-jean-michel-quere-porte-drapeau-du-club-5644073

Posté par as22plouguenast à 12:07 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]

15 janvier 2018

Championnats Départementaux de Cross COTES D'ARMOR 22 Rostrenen 14 janvier 2018

florent-rouaud-a-droite-s-est-impose-devant-benoit_3777805_303x330p

Florent Rouaud (à droite) s'est imposé devant Benoît Fanouillère et Christopher Yris chez les hommes, alors qu'Aude de la Mettrie a remporté la course dames.

Matthieu Huet Dimanche, lors des départementaux à Rostrenen, Florent Rouaud a donné un sérieux coup de jeune au cross costarmoricain en s'adjugeant un premier titre devant un autre grand espoir, Benoît Fanouillère. Chez les dames, Laure Toudret n'a rien pu faire face à Aude de la Mettrie, anciennement licenciée à La Rochelle.

La nouvelle génération a pris le pouvoir. Dimanche, à l'occasion des championnats départementaux de cross des Côtes-d'Armor, ce ne sont ni Yves Piederrière, ni Mathieu Rocaboy, tous deux déjà sacrés à cinq reprises, qui ont animé une course extrêmement disputée. Les deux coureurs de l'AS 22 n'ont rien pu faire pour contrarier les vues de Florent Rouaud qui, à seulement 23 ans, a fini par semer Benoît Fanouillère, autre grand espoir du cross costarmoricain.

Les limites des pronostics


« Dans les pronostics, on a souvent tendance à citer les mêmes athlètes, constatait le coureur de l'UACA Saint-Brieuc. Alors décrocher ce titre comme ça et faire mentir les paris, c'est un petit plaisir supplémentaire. Ca fait déjà quelques années que je fais des places d'honneur. Cette année, j'avais envie de préparer des cross. Je me suis entraîné davantage. C'est normal aussi que les jeunes comme nous commencent à pousser. » Une jeunesse conquérante qu'incarne également Fanouillère, surpris par une deuxième place qu'il n'attendait pas. « Tout ça, c'est grâce à Yves (Piederrière, son entraîneur à l'AS 22), reconnaissait l'athlète de 21 ans. A chaque entraînement il est devant nous. C'est probablement le meilleur coureur du département de ces dix dernières années. Ce n'est pas parce qu'il finit septième aujourd'hui qu'il ne sera pas devant dans trois semaines, à l'occasion des championnats de Bretagne.
» Car il est probablement prématuré d'affirmer que l'ancienne génération est définitivement dépassée. « On en reparlera à Combourg, promet d'ailleurs Piederrière, désormais âgé de 38 ans. Aujourd'hui, je n'ai jamais réussi à être dans le coup. Peut-être me suis-je mis un peu trop de pression parce que c'était chez nous. Les mecs devant étaient très forts. Les jeunes ont pris la relève, c'est très bien. »

Les vertus de l'émulation


Un passage de témoin qui a confirmé la densité du cross costarmoricain. Si le département ne profite pas véritablement d'une tête d'affiche nettement au-dessus du lot, il a encore démontré sa pérennité à travers des athlètes que beaucoup de néophytes découvraient. Chez les hommes, donc, mais également sur les courses féminines. Très attendue en seniors, la tenante du titre Laure Toudray a été devancée par Aude de la Mettrie. Nouvelle licenciée à l'ACR Dinan, l'ancienne Rochelaise vient d'atterrir dans les Côtes-d'Armor après une reconversion professionnelle. « Je savais qu'en Bretagne il y avait du niveau, beaucoup plus qu'en Charente-Maritime, expliquait la jeune trentenaire. Je venais pour le titre mais je ne savais pas ce qui m'attendait. J'avais peur du parcours. Pour moi, c'est trop plat. Les longues lignes droites, c'est triste. Mais comme il y avait de la concurrence, j'ai réussi à me faire mal. » Une émulation vertueuse qui devrait porter ses fruits, dans trois semaines, à Combourg.
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cross-country/sous-le-signe-du-renouvellement-15-01-2018-11813774.php#ITgSLliK45zIjGoh.99

Posté par as22plouguenast à 08:19 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]

09 février 2017

Jean michel Quéré

jean-michel-quere-reprimande-foline-rends-moi-mon-maillot_3285989_439x330p

http://www.letelegramme.fr/cross-country/une-vie-a-travers-champs-08-02-2017-11393636.php

Depuis le début de la saison de cross-country, Jean-Michel Quéré, 43 ans, a tout gagné dans la catégorie masters. Quand il ne court pas dans les champs, l'agriculteur de Trémorel (22) y travaille.

Dimanche, à Mortagne-au-Perche (Orne), Jean-Michel Quéré a remporté la demi-finale des championnats de France de cross-country. Dans trois semaines, il sera à Saint-Galmier (Loire) pour les championnats de France où il visera un top 15. Une performance qu'il a déjà réalisée par le passé et qui inspire le respect lorsqu'on connaît son métier.

« Il y a du boulot »


Le Costarmoricain tient une exploitation agricole à Trémorel où il produit des bovins, des vaches allaitantes et de la volaille. « Il y a du boulot », reconnaît le crossman de l'Athlé Sud 22 qui, à titre d'exemple, avait passé une nuit blanche quelques jours avant sa victoire dans l'Orne. « J'avais des poulaillers à nettoyer. »

Jean-Michel Quéré ne se plaint pas. Il aime ce métier qu'il a choisi, mais où l'on ne compte pas ses heures et qui semble incompatible avec une activité sportive, surtout au niveau où le Costarmoricain la pratique.

15 ans sans sport et 15 kg de plus


Ses excellents résultats à la quarantaine passée, le principal intéressé était loin de les imaginer lorsqu'il arrêta l'athlétisme à 21 ans pour reprendre l'exploitation familiale à Trémorel. « Ce n'est pas le boulot qui a manqué. D'autant que, nous les paysans, on veut tout faire nous-mêmes : les bâtiments, la mécanique... »

Durant 15 ans, Jean-Michel Quéré abandonne totalement le sport. Jusqu'au jour où un copain le sollicite pour courir le 10 km de Plumaugat. « J'ai hésité car, comme je ne fais jamais les choses à moitié, je savais que je n'allais pas faire ça en dilettante. J'ai dit oui et j'ai repris l'entraînement sérieusement. » Mais avec 15 kg de plus qu'aujourd'hui, la reprise fut difficile. « Les deux premières années n'ont pas été exceptionnelles. Quand je suis revenu en forme, j'étais masters. » Depuis quatre saisons, le crossman court avec bonheur dans la catégorie des plus de 40 ans.

À l'arrêt le printemps et l'été


Son secret pour concilier son sport et son métier ? Le soutien de son épouse, qui accepte de gérer l'exploitation les jours de course, et une motivation sans faille. « J'ai un métier compliqué mais en même temps, j'ai la chance d'être mon propre patron. Je cours tous les jours, soit le midi, soit après 20 h à la lampe frontale. »

Ce régime, Jean-Michel Quéré ne se l'impose que durant la saison de cross. Le printemps et l'été, ce père de trois enfants stoppe tout. « Arrêter me redonne une nouvelle motivation pour l'hiver suivant. Et si j'imposais la course à pied toute l'année, il n'y aurait plus de vie familiale ».

Les années passant, le nº1 breton songe à ranger définitivement ses pointes. « J'avais dit que j'allais lever le pied cette année, mais comme je suis champion de Bretagne, je vais repousser d'une saison encore. » Par amour des champs..


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cross-country/une-vie-a-travers-champs-08-02-2017-11393636.php#PPcFFZb4EU12b4RX.99

 

Posté par as22plouguenast à 20:30 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]

04 janvier 2017

AG

AG

Mardi soir, Guy Rault a présidé sa 28e assemblée générale à la salle Pierre-Martin. Peu de licenciés s'étaient déplacés, au grand regret des membres du bureau présents. Guy a précisé : « Notre section athlétisme existe depuis 55 ans, elle a ouvert en 1961. Plouguenast est une terre d'athlétisme et nous avons connu des décennies glorieuses. Notre cross déplaçait les foules, les jeunes n'avaient pas autant d'offres de sport et de loisirs qu'aujourd'hui. Notre assemblée était l'occasion de nous réunir et de partager un repas. Aujourd'hui, la tendance de certains parents est de consommer l'activité mais ne pas s'impliquer. L'an dernier, nous avons été très mobilisés sur l'écriture du livre sur Lucien Rault, notre champion. Notre section de la JSP est regroupée au sein de l'AS 22 avec Loudéac et Merdrignac ». Seize enfants à l'école d'athlétisme Le président a rappelé qu'il y a deux ans, avec la réforme des rythmes scolaires, l'école d'athlétisme ne comptait plus que neuf licenciés, entraînant une petite perte financière de 400 €. Depuis l'an dernier, les enfants sont de retour avec seize inscrits à l'école d'athlétisme dont les cours sont assurés par Sébastien Rault, aidé de Morgane Lamandé. Sept benjamins et minimes sont également suivis par Sébastien. 40 coureurs adultes sont licenciés à AS 22 dont six de Plouguenast qui s'entraînent à Plouguenast et à Loudéac. Christian Rouxel, l'un de ces coureurs, confirme en ajoutant que « l'ambiance y est excellente, les plans d'entraînements permettent à ceux qui le veulent de bien progresser ».

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/plouguenast/jsp-athletisme-le-retour-des-plus-jeunes-16-12-2016-11333496.php

Posté par as22plouguenast à 20:42 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]

23 septembre 2016

Ecole d'athlétisme

au-premier-plan-les-enfants-de-l-ecole-d-athletisme-puis_3083405

Fermer le menu Avis de décès Météo Jeux Newsletters À la une Monde France Économie Bretagne Communes Sports Loisirs &Vous Annonces Faits Divers En Images Dataspot Notre sélection Espace perso Mon compte Annoncer un événement Contact Connexion Découvrez l'application Loisirs du Télégramme sur iPhone et Android Découvrir JOURNAL DU JOUR S'abonner au télégramme Journal numérique du 23 septembre Lire le journal Poteau électrique renversé : le courant coupé dans le bourg Poteau électrique renversé : le courant coupé dans le bourg Cantines. Entre 250 et 280 repas par jour Cantines. Entre 250 et 280 repas par jour > Toutes les communes > Plouguenast Météo Avis de décès Cinéma Agenda JSP Athlétisme. Belle hausse des effectifs Publié le 12 septembre 2016 Voir les commentaires Au premier plan, les enfants de l'école d'athlétisme puis les benjamins. De gauche à droite : Morgane Lamandé, Guy Rault, Sébastien Rault et Anne-France Rault. Au premier plan, les enfants de l'école d'athlétisme puis les benjamins. De gauche à droite : Morgane Lamandé, Guy Rault, Sébastien Rault et Anne-France Rault. La saison de l'école d'athlétisme a débuté samedi au stade Lucien-Rault. De nouveaux cours ont été mis en place pour les benjamins de 10 h 30 à 11 h 30, animés par Sébastien Rault, éducateur sportif. Il reste des places pour des jeunes de 11 et 12 ans : ils réalisent des échauffements puis du footing, des exercices de coordination avant de s'entraîner sur les disciplines athlétiques. « Un sport complet » L'école d'athlétisme connaît une forte progression cette année avec déjà seize inscrits, soit sept de plus que l'an dernier. Anne-France Rault, secrétaire, précise : « Avec les Tap, il avait fallu passer les cours le samedi matin et finalement, ce créneau intéresse les familles, la séance se déroule de 11 h à 12 h 15. Ils sont encadrés par Sébastien Rault et Morgane Lamandé, que nous remercions pour sa disponibilité malgré le démarrage de son nouveau travail dans un autre département ». Guy Rault, président de la section ajoute : « L'athlétisme est un sport complet, qui permet aux

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/plouguenast/jsp-athletisme-belle-hausse-des-effectifs-12-09-2016-11213671.php

Posté par as22plouguenast à 14:40 - ARTICLES DE PRESSE - Commentaires [0]